Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > A réfléchir ! > La classe inversée

Documents joints

Publié : 11 octobre

La classe inversée

Qu’est-ce que la classe inversée ?

La classe inversée est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d’apprentissage en classe et à la maison, ce qui amène une modification des rôles traditionnels d’apprentissage.

Principe

A la maison, les élèves étudient une notion à partir de ressources mis en ligne par l’enseignant (vidéos, documents à lire, à analyser (textes, images, graphiques etc...) ).

En classe, le temps libéré va être utilisé pour organiser des activités, des projets de groupe, des ateliers, des îlots et des échanges, aider les élèves en difficulté.

Cette approche pédagogique peut être utilisée à tous les niveaux, de la maternelle à l’université, et pour toutes les matières.

Matériel nécessaire

Pour mettre en place cette pédagogie, il faut :

  • Une connexion Internet de qualité dans l’école
  • Un accès quotidien des élèves au matériel numérique (portables/tablettes en classe de préférence)
  • Une adresse de messagerie pour chaque élève
  • La possibilité de communiquer raisonnablement avec le maître
  • Une connexion dans chaque foyer avec soit un ordinateur (accessible à l’élève), une tablette, éventuellement un “smartphone”.
  • Un partenariat avec les parents qui doivent être en accord avec cette forme de travail après la classe et y compris sur les vacances scolaires. Les parents sont généralement en accord si l’on présente le projet en réunion de début d’année et en indiquant que les enfants, demandeur d’utilisation de l’Internet, auront des activités formatrices plutôt que les jeux parfois sans intérêt auxquels ils s’inscrivent en autonomie. 
  • Un site Internet/blog de classe/d’école/ Padlet pour y déposer les ressources à consulter, les activités à réaliser
  • Une certaine maîtrise technique de l’enseignant

Si certains élèves de la classe n’ont pas de connexion internet ou de matériel, les activités pourraient être faites à d’autres moment comme un temps d’accueil ou d’APC par exemple.

Avantages

La classe inversée présente un certain nombre d’avantages... :

  • Elle combine les caractéristiques de plusieurs approches pédagogiques parmi lesquelles on peut citer la pédagogie active, la différenciation pédagogique, l’auto-apprentissage, et l’apprentissage collaboratif.
  • Elle mobilise de façon intensive les technologies usuelles de l’information et de la communication (ENT, forums, formulaires, exerciseurs, textes collaboratifs, cartes mentales, etc.)
  • Elle donne de la souplesse dans l’organisation du temps et de l’espace d’apprentissage.
  • Elle contraint l’enseignant à penser une stratégie pédagogique, et à mettre en œuvre un dispositif cohérent (plus efficace que la démarche minimaliste alternance cours / exercices).

Inconvénients

...mais elle présente aussi des inconvénients :

  • Pour certains, les capsules vidéos sont parfois plus magistrales qu’un cours magistral.
  • L’utilisation du numérique peut être une source d’inégalité entre élèves.
  • Utilisée tout le temps et pour tout, ce fonctionnement peut devenir routinier pour les élèves et donc moins motivant.
  • Il est plus difficile d’identifier les difficultés quand elles portent sur la partie en autonomie.
  • Les élèves ne savent pas forcément utiliser l’outil à leur disposition ; cela peut les détourner de l’objectif principal.

Critères de réussite

La construction d’une démarche efficace suppose :

  • Une réflexion sur le rôle de l’enseignant et de l’élève (autonomie, travail collaboratif, restitution, …).
  • Un temps de préparation plus important (en particulier pour la conception de capsules vidéo). Il peut être diminué en mutualisant si plusieurs enseignants sont concernés.
  • La maîtrise de la pédagogie active en classe, l’organisation du travail en ilot, le pilotage du travail collaboratif (ce qui suppose de bien connaître ses élèves).
  • La possession d’un environnement techno-pédagogique efficace et cohérent. (En particulier, on veillera dans une communauté éducative à ne pas multiplier les outils). 

Avis

Je vous conseille d’aller faire un tour sur cette page. Un professeur a testé la classe inversée sur deux classes de collège et ses conclusions sur l’expérience poussent à la réflexion.

https://www.vousnousils.fr/2017/04/03/avec-la-classe-inversee-il-faut-savoir-que-lon-risque-de-perdre-certains-bons-eleves-601992

En complément de cette article, vous trouverez un PDF provenant d’Eduscol concernant la classe inversée.

Se lancer dans la pédagogie inversée

Vous souhaitez mettre en oeuvre la pédagogie inversée en classe. Voici quelques outils pour débuter :

Les capsules vidéos

La classe inversée peut se faire à partir de documents textuels, de schéma, d’images..., mais la plupart des enseignants qui pratiquent la classe inversée utilisent des capsules vidéo. Il est possible d’en trouver des toute-prête sur internet, mais vous pourrez aussi les construire vous-mêmes ici :

http://www.powtoon.com/

Les activités

Il est possible d’aller plus loin dans l’accompagnement des élèves à l’aide des outils numériques. Souvent les enseignants qui proposent à leurs élèves de s’informer à l’aide d’une capsule vidéo leur proposent également de tester ce qu’ils ont retenus de leur visionnage. Ces tests peuvent se faire sous la forme de quizz, de QCM, de jeux, de questionnaires... Lorsqu’ils se font en ligne, l’enseignant peut alors avoir un regard sur la compréhension des élèves et ainsi adapter les activités proposées en classe et différencier. Vous pourrez concevoir ces activités ici :

https://learningapps.org/

Cette application en ligne qui permet de créer différentes sortes d’exercices/jeux offre un module qui permet de séquencer une vidéo Youtube et d’y intercaler des exercices/jeux qui permettent aux élèves de tester ce qu’ils ont retenu de leur visionnage.

Les cartes heuristiques

Très simple d’utilisation, le site ci-dessous vous permettra de réaliser vos cartes heuristiques (nécessite un compte gmail) :

https://coggle.it/

Vous pouvez choisir de déposer vos créations sur le site internet de l’école, sur un acablog ou un ENT (Environnement Numérique de Travail).

Ces outils peuvent être utilisés en dehors du cadre de la classe inversée.